Un cadre hors du commun, une forêt mythique... 

Téléphone : 01 64 14 90 56 

PRÉSENTATION HISTORIQUE PHOTOS MENU MENU DE GROUPE ACCÈS
 

Ainsi nommée car elle aurait été le repaire de la célèbre bande à Tessier, sous le règne de Louis XV. Elle comporte deux issues, elle se situe non loin des gorges d'Apremont.

En fait, il n'en est rien. Pas de voleurs et, avant 1845, pas de grotte non plus ! L'histoire de la caverne des Brigands est celui d'une gigantesque arnaque vieille de 160 ans, particulièrement bien organisée. En 1845,  Dénécourt, le créateur des sentiers bleus de la forêt de Fontainebleau, organise des excursions à Barbizon pour des riches touristes parisiens et anglais. Le village des peintres attire déjà les foules. Dénécourt décide de mettre en valeur la forêt proche du village et mise sur le pittoresque. Il engage le tenancier de la buvette pour qu'il lui creuse en 1844 ... une caverne, montée de toutes pièces. Il invente alors une histoire de brigands, afin de faire frémir sa riche clientèle.

En 1937, en revanche, elle est le théâtre d’un vrai meurtre, celui de Janine Keller par Eugène Weidmann,
dernier condamné à mort à être exécuté en public le 17 juin 1939.

Une buvette y a longtemps été installée: elle est signalée dès 1857.

L'endroit reste donc tout de même mythique et agréable à visiter